MAME DAOUR WADE

Originaire de la région de Dakar, Mame Daour WADE a fait ses études dans la région de Thiès. Cinéaste de formation, ses activités d'encadrement dans le monde rural l'ont familiarisé avec le langage et les problèmes des agriculteurs.

Mais sa véritable vocation, c'est d'être un conteur, d'inventer des histoires pour ses enfants, ceux du village de Yeumbeul où il vit.

Auteur de plusieurs ouvrages en wolof, il a obtenu en 1993 le 1er prix de l'UNICEF pour son ouvrage "léébi wolof". C'est en 2002 que la Francophonie lui décerne le prix international Kadima pour la valoraisation des langues partenaires du sud, option littératures, pour un recueil de contes et poèmes intitulé : "les restes du fils d'Adam".